Communication avec soi, Savoir-être

Le secret des grands leaders

Je voulais partager avec vous aujourd’hui un email que j’ai envoyé à un de mes clients, qui a eu le courage de monter sa propre affaire, mais qui se soucie de la gestion de sa nouvelle équipe avec qui il rencontre quelques difficultés.

Il m’a semblé important de partager cette information, pour celles et ceux qui dirigent un groupe ou une entreprise et veulent parfaire leur leadership afin que les choses se passent dans les meilleures conditions.

 

Cher Igor* (pseudonyme)

Tu m’as demandé si j’avais une remède miracle afin que tu puisses mieux gérer l’ambiance et la productivité de ta nouvelle petite entreprise.

Je t’ai demandé si je pouvais venir passer quelques heures dans ton bureau afin de voir les conditions dans lesquelles ton équipe et toi travaillez.

Tu as accepté, et je te remercie de me faire confiance.

J’étais content de te voir dans ton costume de patron, dans tes nouveaux locaux et avec ta nouvelle équipe !

Tout d’abord, je souhaite te féliciter pour cette initiative et te souhaiter la bienvenue dans le monde des dirigeants.

Je connais ton labeur au travail et les sacrifices que tu as endurés pour réaliser cet objectif que tu cultives depuis longtemps.

Je suis heureux pour toi, toi qui ne supporte pas l’autorité, toi, le créatif  libre comme l’air aux prédispositions pour diriger un groupe.

Ta force de caractère et ta motivation t’ont mené à la destination que tu souhaitais.

Te voilà qui entre dans le milieu des leaders, un milieu dont tu ne maitrises que l’aspect pratique.

Je me dois d’être franc avec toi, car tu n’es pas seulement mon client mais je te considère aussi comme un ami.

Tu sais que je suis un partisan du fameux dicton :” quand les choses se passent mal, la seule personne que tu dois blâmer, c’est toi même”.

Alors Igor, pour commencer, je vais te demander de relire mon livre. Il contient toutes les réponses à tes questions. Trouve obligatoirement du temps pour le faire.

Pour diriger un groupe, pour être un bon leader, il va falloir que tu oublies l’idée que tu es le boss et que tout le monde doit nécessairement faire comme tu veux et quand tu veux, cette manière de diriger est révolue.

Pour mieux diriger ton équipe, il va falloir aussi que tu arrêtes de hausser le ton et que tu sois plus à l’écoute de tes employés.

Tu devrais te poser la question de savoir pourquoi tu les as engagés ?

Si c’est pour leurs énergies et talents, c’est justement cela que tu devrais rechercher en eux au bénéfice de ton entreprise.

 Ton équipe est jeune, dynamique et ne demande qu’une liberté surveillée pour exprimer son talent.

Bien sûr, il y a quelques problèmes de communication de part et d’autre mais le véritable problème, c’est toi.

 En devenant patron, tu deviens responsable de tes réussites, mais aussi de tes échecs.

Voici mon remède miracle qui peut être te fera changer ta manière de diriger.

Cet exemple de leadership est pour moi de loin le meilleur et le plus efficace.

Tu ne le trouveras dans aucune méthode, car cet exemple m’a été transmis par mon père, berger durant son enfance dans le désert.

Pour être un bon leader, il va falloir que tu te mettes dans la peau d’un bon berger.

Naturellement tu me diras pourquoi un berger ?

Pour commencer le berger a un objectif clair, mener son troupeau d’un point alpha à un point oméga.

Un berger doit connaitre la route à traverser, les terrains les plus fertiles, les déviations en cas d’inattendu, les dangers de la nature, l’attaque des loups ; il doit rester vigilant afin que personne ne s’égare.

Un berger doit veiller sur l’ordre et bien-être du groupe tout en maintenant le cap vers la bonne direction.

Un berger comprend les besoins de chacune de ses bêtes, car il sait que le groupe est constitué d’individus et que chaque individu constitue le groupe.

Mais la chose la plus importante, que chaque dirigeant et leader devrait prendre en considération, est la suivante : le meilleur des bergers dirige son troupeau dans la direction de ses objectifs, en leur faisant croire que le groupe se dirige librement et s’oriente par lui-même.

Voilà pourquoi, selon moi, tout grand leader est un bon berger et tout grand berger, un bon leader. 

Par conséquent, soit un bon berger et révise tes considérations en tenant compte de mes méthodes. Avec un peu de temps et d’expérience tout rentrera dans l’ordre.

 

A tes succès,

 

Lahcen

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *