Bien-être, Communication avec soi

L’homme ne se connaît pas…

Chers amis du bien-être, bonjour,

On me pose souvent la question de l’objectif principal de mes enseignements et de mon coaching. Je réponds tout simplement, que j’aide les gens à mieux se connaître.

La plupart des personnes disent qu’elles se connaissent assez mais malheureusement n’ont pas le recul et l’écoute nécessaires pour vraiment comprendre ce que cela signifie. C’est pourquoi je vais vous l’expliquer tout au long de cet article.

A vrai dire, c’est un concept qui prend son origine depuis des temps immémoriaux. Selon certaines écoles de pensées, il prend naissance en Egypte et se développe en Grèce antique. Nous connaissons d’ailleurs le célèbre proverbe : Connais-toi toi-même et tu connaitras l’univers et les dieux. Nos prédécesseurs avaient compris l’importance de faire un travail sur soi-même pour se connaître. Pourtant, dans notre époque soi-disant civilisée, nous avons divorcés de cette sagesse et de l’expérience des anciens qui nous feraient économiser ce que nous avons de plus précieux : Le temps. Apprenons de l’expérience des sages et voyons ensemble ce que signifie : mieux se connaître.

L’homme prétend souvent se connaître alors qu’il n’a aucune maitrise de son instrument. J’entends par instrument : son corps, ses émotions et surtout son esprit. Il utilise un faible pourcentage de son potentiel alors qu’il a des pouvoirs dont il ne fait pas emploi et des richesses qu’il ne voit pas. Il fait le strict minimum. Il est en pilotage automatique et sous l’influence de forces extérieures émanant de son éducation, sa famille, son entourage, ses maitresses et maitres d’écoles, des médias etc. Aujourd’hui il est une personne et demain il en est une autre. Il est assujetti à la loi de l’accident.

Je coach souvent des écoles et des entreprises en Angleterre, en France et aujourd’hui au Maroc. La première des choses que je demande aux participants est de se présenter, de parler d’eux. 90 pour cent des élèves sont incapables d’aligner plus de trois phrases sur leur propre existence. Comme s’ils n’avaient aucun recul sur eux-mêmes, comme s’ils n’habitaient pas leurs propres corps et avaient vécus toutes ces années dans un sommeil profond. Je leur demande ensuite de parler de leurs meilleurs amis ou d’une personne qu’ils estiment.

Tout de suite, ils sont plus à l’aise et plus ouvert. Leurs expressions se modifient. Ils vantent leurs qualités et excusent leurs défauts. Ils deviennent vivant et parlent avec enthousiasme, racontent leurs rencontres et les raisons de leurs fortes amitiés. Ils connaissent mieux leurs amis et entourage qu’eux mêmes.

Je leur pose finalement cette question : Pourquoi connais-tu plus ton ami que tu ne te connais toi même ? Cette question est généralement suivie d’un grand et long silence. Je leur dis tout simplement parce que vous ne vous connaissez pas.

Avant de vous lier d’amitié avec quelqu’un d’autre, soyez votre propre ami !

Les gens n’ont aucune idée de ce qu’ils sont vraiment. L’instrument humain est une machine complexe, plus complexe qu’une voiture, un bateau ou un avion.

L’homme doit apprendre à conduire sa machine, comme il doit apprendre à conduire une voiture, un bateau ou un avion. Une manœuvre incompétente de son instrument (corps, émotions, esprit) est aussi dangereuse qu’une manœuvre incompétente de n’importe quelle machine. Pourtant il donne plus d’importance à des éléments extérieurs qu’à sa propre évolution.

Pour conclure, je vais partager avec vous une sagesse orientale qui explique la nature de l’être humain. Selon un ancien enseignement, l’homme est comparé à une maison sans maitre, occupée par trois employés. Le cuisinier, la femme de ménage et le chauffeur qui représentent les trois départements de l’homme : le physique, l’émotionnel et le mental. Ces derniers en l’absence des propriétaires ont oublié leurs tâches et chacun s’efforce d’être le supérieur et de contrôler les autres laissant place au chaos et à la mauvaise gestion de la propriété. La maison se retrouve donc en danger. Leur seule chance de faire régner l’ordre à nouveau est que les employés choisissent une personne qui s’occupera de remplacer le maitre pour rétablir l’harmonie. Cet intendant contraindra les serviteurs à faire leur travail afin de préparer le retour du maître.

Son retour symbolise la pleine connaissance de soi et la bonne gestion des différents département de l’homme : Physique, émotionnel et spirituel.

Pour celles et ceux qui veulent aller plus loin dans leur désir de développement, je vous conseille de vous procurer mon ouvrage téléchargeable « Coach Your Life » via mon site web dès à présent.

Je vous souhaite de ne plus être à la merci des circonstances et d’être les architectes de votre vie. Voilà l’objectif de mon travail. Merci de partager l’info, de vous balader sur mon site et ma chaine Youtube dans lesquels je partage des astuces sur le monde du bien-être.

A vos succès,

Lahcen.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *